Depuis plusieurs mois, les appareils militaires de la République populaire de Chine multiplient les incursions dans la zone d’identification de défense aérienne (ADIZ). Certains ont même franchi – et c’est une première – la ligne médiane du détroit de Formose. Ainsi, le nombre d’interceptions d’avions militaires chinois par la force aérienne de Taipei frise les 130 % de plus par rapport à l’année précédente.

Selon un rapport du ministère taïwanais de la...

La suite est réservée aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter

Publié le

Texte

Photos

ROC

Lire aussi