Le stage des nageurs de combat, considéré comme un des plus durs, sinon le plus dur des forces armées françaises, a sélectionné huit brevetés. Comme de tradition, les huit certifiés ont reçu leur insigne et leur certificat à Saint-Mandrier (Var). On compte six marins, issus des commandos Marine et deux personnels de l’armée de Terre. La formation est traditionnellement réalisée en binômes panachant les armées, quand c’est possible évidemment. Les sélections avaient été...

La suite est réservée aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter

Publié le

Texte

Jean-Marc TANGUY

Photos

DR

Lire aussi