Deux équipes d’appui aérien (TACP) et deux contrôleurs tactiques air (CTA) sont déployés en permanence au sein des groupements tactiques de l’armée de Terre. Soit un quart du potentiel du Commando parachutiste de l’air n°30 (CPA 30), qui ne chôme donc pas, alors qu’il mène en parallèle sa transformation au profit du Commandement des opérations spéciales (COS).

Sauts opérationnels, missions d’appui aérien, déploiement au sein des groupements tactiques de l’armée de Terre, accompagnement des chefs de corps de l’armée de Terre, formation spéciale ou accompagnement au combat des forces partenaires : le CPA 30 a montré qu’au Sahel, il est un « couteau suisse », comme il l’était déjà en Afghanistan. Les groupes spécialisés des CPA 20 et CPA 30 ont, en fait, été déployés au Sahel dès les premières heures de Serval en 2013,...

La suite est réservée aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter

Publié le

Texte

Jean-Marc TANGUY

Photos

Jean-Marc TANGUY, DR

Lire aussi