Depuis le début des années 2000, la Biélorussie a entrepris de réorganiser et de moderniser son outil militaire, transformant progressivement ses forces armées en un ensemble bien articulé et relativement efficace pour un petit État dont l’actuelle situation politique, économique et sociale est pour le moins difficile.

Constituées en 1992, au lendemain de la dissolution de l’Union soviétique, les forces armées biélorusses sont formellement indépendantes vis-àvis de la Russie, même si les rapports qu’entretient Minsk avec Moscou sont teintés d’ambiguïtés et rendus plus complexes par les accords qui lient les deux pays. L’adhésion à la Communauté des États indépendants (CEI) confirme ce partenariat étroit entre Minsk et Moscou, que les événements survenus cet été n’ont pas...

La suite est réservée aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter

Publié le

Texte

Jean-Pierre HUSSON

Photos

Ministère de la Défense biélorusse et APDR

Lire aussi