KAI dévoile le futur avion de combat furtif KF-X destiné à la Republic of Korea Air Force (ROKAF).

Korea Aerospace Industries (KAI) a profité du salon ADEX de Séoul pour présenter, sous forme de maquette grandeur nature, le futur avion de combat furtif KF-X destiné à équiper la ROKAF, au sein de laquelle il est appelé à remplacer les chasseurs F-4 et F-5. Présentant des éléments aérodynamiques à mi-chemin entre le F-22 et le F-35, une solution propulsive bimoteur et plusieurs points d’emport et pods externes pour systèmes d’armes, la maquette du KF-X exposée à ADEX 2019 était équipée de missiles air-air courte portée IRIS-T de Diehl BGT et air-air longue portée Meteor (BVRAAM) de MBDA, du pod Sniper de Lockheed Martin et d’un IRST positionné devant le cockpit, qui devrait être un modèle dérivé du Skyward-G que Leonardo a développé et réalisé pour le Gripen E. À première vue, le KF-X ne présente pas des caractéristiques de furtivité remarquables, d’autant plus que la première version opérationnelle, Block 1, devrait être dépourvue de soutes internes destinées à accueillir l’armement.
Bref, le projet tel qu’il a été présenté n’apporte rien de bien nouveau. Cela étant, d’après la documentation – succincte, pour l’instant – fournie par l’avionneur sud-coréen, le KF-X serait un chasseur de 5e génération, de la classe des 25 tonnes environ, donc bien plus léger que le F-35. La sortie d’usine du premier prototype est prévue pour le printemps 2021, pour une mise en service en 2026, après les tests au sol et en vol étalés sur quatre à cinq ans.

Publié le

Texte

Jean-Pierre Husson

Photos

APDR

Lire aussi