La Task Force Monsabert a interrompu ses missions de formation courant mars, et a commencé à être rapatriée le 26 mars, en plusieurs vols militaires. En comptant l’élément de protection défense et le soutien national France à l’opération Inherent Resolve, ce sont plus de 200 militaires qui ont ainsi quitté l’Irak, faisant passer l’opération bien en dessous des 1 000 militaires. La France maintient la base aérienne projetée (BAP) de Jordanie avec notamment quatre Rafale...

La suite est réservée aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter

Publié le

Texte

Jean-Marc TANGUY

Photos

DR

Lire aussi