Programmé bien avant la pandémie du coronavirus qui a touché de plein fouet l’Italie, l’exercice Kinetic Week 1-2020 a donné l’occasion à l’Aviazione dell’Esercito de tester les procédures opérationnelles à mettre en oeuvre en cas de menaces NRBC, notamment de type biologique.

Anticipation, prémonition, hasard, clairvoyance, prédiction, coïncidence ? Comment peut-on définir l’exercice Kinetic Week 1-2020, qui s’est conclu le 26 février dernier dans la région de Viterbe, chef-lieu de la province éponyme, située dans le Latium, à une centaine de kilomètres au nord-ouest de Rome ? Coordonné par le 1° Reggimento AVES « Antares » depuis la base militaire de Viterbe « Tommaso Fabbri » 1, cet exercice avait été programmé bien avant que n’éclate...

La suite est réservée aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter

Publié le

Texte

Gian Carlo VECCHI et Jean-Pascal HÉRAULT

Photos

Gian Carlo VECCHI et Jean-Pascal HÉRAULT, DR

Lire aussi