Pour atténuer les craintes des pays d’Europe de l’Est face aux manœuvres déstabilisatrices des Russes, Washington a décidé de renforcer sa présence sur le front oriental de l’OTAN, en déployant une brigade blindée, appuyée par une brigade d’aviation. Ces quelque 5 000 hommes montent la garde de la Baltique à la mer Noire.

La suite est réservée aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter

Publié le

Texte

Philippe Chapleau

Photos

US Army

Lire aussi