Sur novembre et décembre 2020, l’armée de l’Air et de l’Espace a réceptionné les deux premiers des 3 Airbus A330 commandés par la Direction générale de l’armement (DGA) dans le cadre du plan gouvernemental de soutien à l’industrie aéronautique. Pour rappel, ce contrat signé le 25 août et d’un montant de 200 millions d’euros portait sur l’acquisition de 2 appareils d’occasion transformés par la société Tarmac Aerosave sur son site de Tarbes et la construction d’un appareil neuf par la société Airbus.

Le premier appareil d’occasion de type A330-200 et immatriculé F-UJCS a été convoyé le jeudi 26 novembre 2020 vers Roissy Charles-de-Gaulle par le personnel de l’Équipe de marque ravitaillement en vol et transport stratégique (EMRVTS) 02.333 du Centre d’expertise aérienne militaire (CEAM). Le deuxième A330-200 d’occasion immatriculé F-UJCX a quant à lui été réceptionné le 15 décembre.

Basée sur la BA 125 d’Istres, l’EMRVTS va procéder à une rapide expérimentation de ces appareils avant de les remettre à l’Escadron de transport ET 03.060 « Estérel » qui les mettra en œuvre en remplacement de ses 2 Airbus A310-300 et 2 Airbus A340-200.

Le troisième et dernier A330 sera livré par Airbus en 2022. A termes, il est prévu que ces trois appareils soient transformés en MRTT Phénix pour porter la flotte de l’armée de l’Air et de l’Espace à un total de 15 de ces machines conformément à l’objectif final de la Loi de programmation militaire 2019-2025.

Texte et photos Mathieu Mounicq

Publié le

Texte

Mathieu Mounicq

Photos

MM

Lire aussi