Le Cartel de Jalisco Nouvelle Génération (CJNG) dirigé d’une main de fer par Nemesio Oseguera Cervantes, « El Mencho » est l’organisation criminelle actuellement la plus puissante au Mexique (sur la carte, en rouge foncé les lieux d’implantation du CJNG, en rose les lieux de « conquête »). En lutte permanente contre les autres organisations criminelles pour conquérir de nouveaux territoires – et donc ouvrir de nouveaux marchés -, elle se permet de défier les autorités en faisant étalage de sa puissance militaire. Ainsi, son bras armé appelé le « Groupe Élite »  dirigé par Juan Carlos  González « El 03 » et Ricardo Ruiz Velasco « El Doble R » s’est permis de poster une vidéo en juillet 2020 pour célébrer l’anniversaire de leur boss (17 juillet 1966) sur laquelle apparaissent des véhicules lourdement armés – ainsi qu’un blindé – .

Ce sont des membres de ce groupe qui ont assassiné récemment trois policiers municipaux de la ville de Villagrán dans l’État de Guanajuato. Cette unité paramilitaire est active dans les États de Michoacán, de Guanajuato et de Zacatecas. Fondé en 2018 par « El 03 », « El Doble R » n’était à l’origine que le chef de la cellule régionale du CJNG implantée au Michoacán mais il semble prendre de plus en plus d’importance multipliant les apparitions vidéo. Un autre de ses leaders a été arrêté en juillet 2018. Il s’agissait de Emilio Alexandro Pinedo « El Sobrino » qui était le chef de la garde rapprochée d’Antonio Oseguera Cervantes alias « Tony Montana » (comme dans le film « scarface » très apprécié des truands), le frère d’ »El Mencho ».

Plus intéressant encore, El Sobrino assurait la liaison entre le CJNG et les autorités municipales et fédérales mexicaines. En août 2019, c’est ce groupe qui a conduit une guerre sanglante contre le cartel de Santa Rosa de Lima (CSRL) qui a plongé la province du Michoacán dans une spirale de violences. Le CSRL est une organisation criminelle régionale créée en 2014 principalement spécialisée dans le vol de carburant, activité appelée « huachicolero ». Son leader, José Antonio « El Marro » Yépez Ortiz, un ancien transfuge du CJNG a échappé plusieurs fois aux forces de sécurité et aux tueurs de son ancien cartel mais sa famille a payé un lourd tribut.

Publié le

Texte

Alain RODIER

Photos

DR

Lire aussi