Nouveau 4 x 4, nouveau missile antichar, nouveau fusil d’assaut : l’armée belge soigne ses forces spéciales.

Les véhicules Iltis en service au sein de l’armée belge depuis les années 80 seront bientôt remplacés par des Fox RRV (Rapid Reaction Vehicle) de la société britannique Jankel Armouring. Ce nouveau 4 x 4, basé sur un châssis militarisé Toyota Land Cruiser, s’avère plus rapide, plus robuste et offre une meilleure puissance de feu. 

108 Fox ont été commandés à la firme britannique par l’armée belge : 60 en configuration « scout » destinés à la reconnaissance, et 48 en version « commandement » et « liaison ». 

Léger et modulable

L’avantage des Fox, c’est leur modularité : il suffit de quelques heures pour ajouter un module de blindage et de quelques jours pour transformer un véhicule « scout » en un véhicule de liaison et vice versa. Tout est modifiable. Les autres atouts de ce nouveau 4 x 4 sont sa force de frappe et sa rapidité. Les 60 véhicules de reconnaissance pourront être équipés d’un lance-grenades AGL 40 mm ou d’une mitrailleuse de 12,7 mm, en plus d’une mitrailleuse en 7,62 mm à l’avant, côté passager. Enfin, le « poids plume » de ce 4 x 4 (maximum 4,5 tonnes) permet un déplacement relativement rapide. L’engin peut être parachuté depuis un avion, transporté en soute (C-130 et A400M) et même hélitreuillé depuis un hélicoptère (NH-90). 

Le Fox est destiné aux forces spéciales de l’armée belge ainsi qu’au peloton Pathfinders de reconnaissance. Mais il équipera aussi les deux bataillons de Rangers (le 2 Codo et le 3 Para), nouveau nom des para-commandos. Vu leur maniabilité et leur rapidité, ces nouveaux véhicules 4 x 4 pourront être utilisés idéalement dans le cadre d’une opération NEO (non combatant evacuation operation), c’est-à-dire l’évacuation rapide de ressortissants d’une zone à risques à l’étranger. 

Grâce à leur polyvalence, les Fox pourront aussi assurer toute une série d’autres missions. Le premier Fox de l’armée belge a défilé lors de la parade militaire du 21 juillet 2016, les autres devraient être livrés vers mi-2017. Les 108 véhicules ainsi que les 38 modules ont été achetés par l’armée belge pour la somme de 23 millions d’euros à la société britannique Jankel Armouring. Le contrat prévoit également une assistance technique pluriannuelle. Il ne reste actuellement que 156 Iltis opérationnels dans l’armée belge sur les 2 500 fournis. La plupart d’entre eux ayant déjà été remplacés par des véhicules plus lourds tels que les Iveco Lynx. Les Fox seront équipés de protections balistiques et de lance-pots fumigènes en 76 mm. Il est également possible d’y ajouter un kit de blindage pour mieux résister aux engins explosifs improvisés (IED), ce qui manquait aux Iltis. 

De nouveaux armements

En plus du Rapid Reaction Vehicle, 180 missiles antichars de moyenne portée (2 500 m) Spike et 60 lanceurs ont été achetés pour certaines unités de l’armée belge, dont les forces spéciales. Par ailleurs, la livraison de fusils d’assaut SCAR de la FN en 5,56 mm et 7,62 mm a commencé dans certaines unités opérationnelles, principalement les forces spéciales, les Pathfinders, le 2 Codo, le 3 Para et les chasseurs ardennais. 

L’armée belge s’est également dotée du système allemand antichar et antifortification Panzerfaust 3 à courte portée. Au total, 111 lance-roquettes ont été commandés.

Publié le

Texte

Thierry CHARLIER

Lire aussi