L’armée de terre espagnole sera bientôt équipée de laboratoires mobiles très utiles lors d’attaques chimiques.

Le premier des nouveaux laboratoires mobiles destinés à l’Ejercito de Tierra doit être livré par la firme espagnole Indra au 1er régiment de défense NRBC « Valencia », basé à Paterna, dans la province de Valence. Jusqu’à présent, ce régiment disposait de véhicules de reconnaissance VAMTAC basés sur le 6 x 6 BMR, équipés du système SIBCRA (Sampling and Identification of Biological, Chemical and Radiological Agents) permettant l’identification des agents biologiques, chimiques et radiologiques dans une zone contaminée ; ces agents étant envoyés ensuite en laboratoire pour analyse ultérieure.

Le nouveau laboratoire mobile d’Indra pourra être déployé rapidement dans la zone d’opérations et procéder directement à l’identification et à l’analyse des agents chimiques. Ce laboratoire installé sur un châssis 6 x 6 est composé d’un conteneur de 6 m de long abritant la zone de travail hautement protégée et d’un local de stockage hermétique pour les matériaux collectés.

Publié le

Texte

Jean-Pierre HUSSON

Lire aussi