Le 26 octobre dernier, un camp d’entraînement du groupe armé proturc Faylaq al-Sham (« Légion du Levant ») a été visé par des raids aériens menés par des chasseurs-bombardiers de l’armée de l’air russe, à en croire l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH). Ces frappes, qui ont fait au moins 78 morts et une centaine de blessés, selon un bilan provisoire, ont visé un camp situé dans la région de Jabal al-Douayli, dans le nord de la province d’Idlib, près...

La suite est réservée aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter

Publié le

Texte

Jean-Pierre HUSSON

Photos

Russian MoD

Lire aussi