Fin 2018, une vingtaine d’unités étaient réunies dans le nord du Danemark pour participer durant 10 jours à un entraînement majeur des forces spéciales. Pour cet exercice, près de 1 800 opérateurs européens et américains avaient fait le déplacement dans cette zone d’intérêt stratégique pour l’OTAN.

La suite est réservée aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter

Publié le

Texte

Alexandre ALATI

Photos

Alexandre ALATI

Lire aussi