Depuis cet été, la Corée du Nord n’a de cesse de faire monter la pression diplomatique et aussi stratégique. Cela ne veut pas dire pour autant que nous nous dirigeons vers un conflit militaire ; l’actuelle situation de crise n’est pas nouvelle et ramène aux successives administrations en place à Washington, qui tracent des « lignes rouges » à ne pas franchir, puis les déplacent quand Pyongyang les franchit… Après avoir passé en revue l’arsenal non conventionnel et balistique nord-coréen (voir RAIDS n° 374), nous nous intéressons à présent aux « forces aériennes » de l’Armée populaire de la Corée du Nord.

La suite est réservée aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter

Publié le

Texte

Jean-Pascal Hérault

Photos

KCNA, US DoD

Lire aussi