Dans le récent exercice Flèche meurtrière, lancé par l’état-major général israélien dans le nord du pays, Tsahal a examiné son état de préparation en tant que système global pour une guerre qui commencerait à la frontière libanaise et pourrait également s’étendre à la Syrie, à la bande de Gaza, voire à des théâtres plus éloignés tels que l’Iran, l’Irak et la mer Rouge. Cependant, dans la pratique, c’est-à-dire sur le terrain, seul le théâtre libanais a...

La suite est réservée aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter

Publié le

Texte

Photos

Tsahal

Lire aussi