Le 13 septembre 2020, un soldat discret de la République a tiré sa révérence. Le général (2S) Jean-Pierre Jacob né le 4 décembre 1939, entré à l’ESM de Saint-Cyr en 1960 (promotion Vercors), chef de section puis commandant de compagnie à la Légion étrangère, a connu comme ses camarades de cette époque le « désert des Tartares » attendant l’ennemi qui n’est jamais venu. Il est toujours resté fidèle à la Légion étrangère étant conseiller du président de la Fédération des sociétés des anciens de la Légion étrangère (FSALE).
Souhaitant se confronter au plus près à la réalité, il a rejoint le SDECE (devenu la DGSE) où il a occupé diverses responsabilités de terrain puis de commandement.
Partout où il est passé, il a laissé un souvenir de rectitude exemplaire attirant la reconnaissance de ses subordonnés mais n’hésitant pas aussi à défendre ses convictions face à la hiérarchie supérieure.
Officier de la Légion d’Honneur, Commandeur de l’Ordre National du Mérite, le général Jean-Pierre Jacob laissera un souvenir d’un Officier de haute tenue qui a servi sa Patrie, l’Armée et les Services avec exemplarité.

Publié le

Texte

Alain RODIER

Photos

DR

Lire aussi